La promenade silencieuse et le rappel

De manière générale, quand je promène mes chiens je ne leur parle pas. Enfin, quand je dis que je ne leur parle pas, je veux dire que je ne leur parle pas verbalement. C'est leur moment de détente et je les laisse explorer tranquillement, s'ils disparaissent de mon champ visuel quelques minutes ça ne me dérange pas plus que ça. Je ne m'inquiète pas car je les ai habitués à faire attention à mes déplacements.

Ok, jusque là ça va, mais comment faire pour que nos chiens fassent attention à nos déplacements et pas l'inverse ?

Justement. Restons silencieux. Ne prenons pas la mauvaise habitude de les rappeler à tout bout de champ parce qu'ils sont trop loin devant, et donc de pourrir le "vrai" rappel (le vrai c'est un rappel que je n'utilise qu'en cas d'urgence). Trop de rappel tue le rappel.

En rappelant son chien à tout bout de champ on lui indique tout simplement qu'on est là, derrière lui, et qu'on le suit. Et lui est rassuré car il vous entend très bien, il sait que vous êtes là et il peut tranquillement vaquer à ses occupations qui sont quand même beaucoup plus interessantes que ce que vous allez lui proposer.

Maintenant revenons à ce silence, à cette promenade dans le silence. Le fait de ne pas parler à mon chien , de ne pas le rappeler, fait qu'il doit quand même s'assurer régulièrement que je suis toujours avec lui, que je ne suis pas, moi, partie dans les sous-bois explorer et donc le laisser tout seul !

Mais silence ne veut pas dire que je ne communique pas avec lui.

Comme vous verrez dans la vidéo ci-dessous, j'utilise mes déplacements pour communiquer.

Il s'éloigne un peu trop ? Je m'arrête. Je ne veux pas valider le fait qu'il s'éloigne trop en continuant à le suivre.

Il continue à s'éloigner ? Je fais demi-tour et je pars en sens inverse, je m'éloigne de lui.

Et tout ça sans lui parler.

À lui de faire attention à moi sinon il me "perd".

Quand il revient vers moi, je reprends